SORTIE A AMBOISE LE 11 OCTOBRE 2009

 

C'est déjà l'automne, mais nous aimons faire rouler nos PANHARD en toutes saisons. Cette année, nous avons organisé une sortie sur AMBOISE pour visiter la pagode et le célèbre château.

Une dizaine de voitures sont rassemblées le dimanche matin à 10 H30 sur le petit parking de la pagode de Chanteloup.

Les participants sont :

Mr et Mme GUIBERT PL17

Mr et Mme BOTTEREAU 24 CT

Mr et Mme BROCHARD

Mrs THEBAUD PL17

Mr BRAULD

Mr BIGNON

Mr TRILLON

Mr et Mme CHARBONNIER 24BT

Mr et Mme PIQUET PL 17

Mr TRANCHENT

 

Nous commençons donc par voir un film qui retrace l'histoire de la pagode.

La pagode est le dernier vestige du château et du parc du duc de Choiseul, ancien ministre de Louis XV, disgracié et exilé par la suite.

Le château avait une très grande réputation, pour la beauté du site, de la construction, du jardin, de la forêt et des eaux.

Ce fut un deuxième Versailles.

Le compte de Chaptal reprit le domaine et fut le dernier propriétaire. Il dut le vendre en 1823 à un marchand de biens, qui la démoli à tel point qu'il ne reste aucune trace du château.

Seul subsistent la forêt, les plans d'eau et la pagode.

Il est fort intéressant de prendre l'escalier qui mène au dernier étage de la pagode. Du sommet, on a une vue superbe sur tous les environs et l'on aperçoit le château d'Amboise.

Il est bientôt midi, et on doit battre le rappel traverser Amboise et rejoindre le restaurant qui se trouve à Pocé sur cisse.

Nous trouvons un grand parking ou nous pouvons ranger toutes les voitures côte à côte.

Nous prenons le déjeuner dans une grande salle qui nous est réservée.

 

Un peu avant quinze heure , nous quittons le restaurant pour acclamer les coureurs de la course cycliste PARIS TOURS qui passent juste devant nous à toute allure. C'est un spectacle vraiment impressionnant de voir ce peloton groupé passer à vive allure, suivi par les voitures et motos qui accompagnent la course.

 

Une fois tout ce tumulte passé, nous reprenons nos voitures pour nous rendre au château qui se trouve à quelques kilomètres.

 

Après avoir traversé les ponts de la Loire, nous cherchons le parking réservé aux visiteurs du château. Après quelques hésitations, nous rangeons impeccablement nos Panhard en ligne.

Direction le château ou nous optons pour la visite libre.

 

En remontant la double rampe anciennement empruntée par les gardes à pied, on accède aux terrasses du Château, face à la Chapelle Saint-Hubert. De ce point, on profite d'une vue panoramique sur le Val de Loire, les bâtiments du XVème et XVIème siècle, les jardins plantés d'essences méditerranéennes et les deux tours cavalières aux dimensions impressionnantes.

Mais le bâti actuel ne représente qu'un cinquième du "palais" construit par Charles VIII .

Celui -ci connut, en effet, des périodes d'abandon et plusieurs phases de démolition organisée.

 

Après avoir visité les grandes salles meublées, nous parcourons les jardins et la vigne plantée sur un petit coteau. Nous en profitons pour goûter quelques grappes de raisin.

La fin de journée est proche, nous devons penser au retour, car pour certains la route est longue. Pour ma part, le trajet du retour représente 450 km, mais c'est toujours un grand plaisir de faire rouler la Panhard.$

 

Après les petits signes de la main, chacun prend la route pour regagner sa maison.

A bientôt

Michel

Retour